Palet breton

Jeux géants - Jeux d’adresse

Palet breton

Jeux d’adresse

Historique :
Ce jeu a pris naissance sous sa forme actuelle après la guerre 14-18, essentiellement dans les environs de Rennes. Le terrain de jeu était soit les planchers de maisons ou des panneaux de bois récupérés à la ferme, plateaux de bascule ou vieilles portes. Au fil des décennies, un panneau spécifique a été imaginé pour devenir la planche de peuplier actuelle de 0,70 x 0,70 pour 0,03 d’épaisseur. Entre les deux guerre, ce jeu de palets a été essentiellement pratiqué à l’occasion des fêtes de famille, de kermesses, et entre amis le dimanche à la ferme. Le palet en compétition est apparu après la seconde guerre. La première Coupe de France de Palets sur Planche Bois a été créée en 1968 à l’initiative de Monsieur Henri Collet. Durant une vingtaine d’années, tous les ans, ce traditionnel rassemblement comptait jusqu’à 800 à 1 000 participations aux Halles des Lices à Rennes. Cette initiative a pleinement contribué à promouvoir et développer le jeu de palets sur planche bois en Ille-et-Vilaine et les départements limitrophes. La Vendée, la Région Parisienne comptent également quelques clubs.

But et principe de jeu : La première équipe qui marque 12 points gagne la partie. On distribue de 2 à 6 palets selon le nombre de joueurs. Les joueurs se placent à 5 mètres de la planche. Le « maître » est lancé par une des deux équipes ou il est positionné au milieu de la planche. A son tour, un joueur d’une équipe lance ces deux palets consécutivement pour être le plus proche possible du maître. Ensuite, c’est au tour de l’adversaire de faire de même. S’il ne pas fait mieux, il doit jouer au minimum 2 palets et ce jusqu’à ce qu’il n’en ait plus ou jusqu’à ce qu’il ait fait mieux que son adversaire. Lorsque les deux équipes n’ont plus de palets, l’équipe marquera autant de points qu’il y a de palets les plus proches du maître.

Commentaire :On peut décider de faire une Revanche et une Belle. Une Belle se joue toujours en 15 points.
La tradition veut que l’équipe gagnant offre une tournée à l’équipe perdante.